27 octobre 2022

L’union européenne renforce sa législation sur le travail forcé

La lutte contre le travail forcé est au cœur du quatrième principe du Pacte mondial. Depuis la crise de la Covid-19, les chiffres du travail forcé sont à la hausse : l’Organisation internationale du Travail (OIT) estime que près de 28 millions de personnes dans le monde travailleraient sous la contrainte.

Devant cette situation, la Commission européenne a présenté un règlement le 14 septembre visant à renforcer la lutte contre ce fléau. En effet, le respect des droits de l’homme, y compris des droits des travailleurs, est une priorité essentielle du programme de l’Union européenne (UE). Venant compléter les politiques et dispositions législatives existantes de l’UE qui visent à remédier à ce problème, le règlement proposé établit des règles interdisant la mise sur le marché de l’UE de marchandises issues du travail forcé.

Tous les produits issus du travail forcé seront interdits sur le marché de l’UE dans tous les secteurs, que ce soient les marchandises produites dans l’UE, les importations dans l’UE ou les exportations de l’UE. Le contrôle du respect du règlement :

  • incombera aux autorités compétentes des États membres (comme les douanes) ;
  • sera facilité par la participation des autorités douanières à l’identification et à l’arrêt des produits aux frontières de l’UE ;
  • s’appuiera sur une approche fondée sur les risques et sur des sources d’information indépendantes et vérifiables, telles que l’Organisation internationale du travail ;
  • sera soutenu par un réseau de coordination spécifique pour les États membres.

La société civile peut soumettre des informations à des fins d’enquête par les autorités compétentes, et des lignes directrices publiées par la Commission faciliteront la mise en œuvre de l’interdiction tant par les entreprises que par les autorités compétentes des États membres.

En cas de travail forcé avéré, les autorités compétentes devraient :

  • interdire, dans les plus brefs délais, la mise sur le marché de l’Union et la mise à disposition sur le marché de l’Union de ces produits, ainsi que leur exportation à partir de l’Union ;
  • exiger des opérateurs économiques qu’ils retirent du marché de l’Union les produits en cause déjà mis à disposition ;
  • faire en sorte que les produits soient détruits, rendus inutilisables ou éliminés d’une autre manière conformément au droit national.

Le réseau français du Pacte mondial a rappelé, lors d’une réunion organisée par le groupe AEF et l’ONG Ressources Humaines sans frontières auprès du Haut Représentant à la RSE du gouvernement français et à la représentante de la France à l’OIT, qu’il se tenait à leur disposition pour échanger sur les meilleures pratiques de ses entreprises membres à ce sujet. Le Pacte mondial Réseau France a également rappelé que la lutte contre le travail forcé touchait de nombreuses cibles des Objectifs de développement durable, dont la cible 8.7 de façon directe.

Les entreprises qui souhaitent progresser sur ce thème peuvent rejoindre le Groupe de Travail Droits humains du Pacte mondial Réseau France ou bien suivre le futur Accélérateur Droits humains, qui sera lancé en février 2023.

Autres actualités

Le Secrétaire général de l’ONU définit cinq priorités pour l’année 2024 

21 février 2024

Le 7 février dernier, à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général, António Guterres, a exposé les principales priorités onusiennes pour l’année 2024. Celles-ci sont intrinsèquement liées à l’Agenda 2030 et à la durabilité du monde économique, notamment des entreprises.  

  • #ONU

Le Conseil et le Parlement européens trouvent un accord réglementaire pour les agences de notation ESG 

14 février 2024

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a annoncé lundi avoir trouvé un accord provisoire avec le Parlement européen pour la régulation des activités de notation environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) au sein de l’UE.

  • #Point de vue

Une initiative conçue pour les entreprises du secteur de l’hôtellerie et du tourisme 

13 février 2024

Plusieurs réseaux locaux du Pacte mondial de l’ONU invitent les entreprises des secteurs de l’hôtellerie et du tourisme, souhaitant mettre en place et/ou valoriser des mesures de réduction des émissions de CO2, à participer à un cycle de sessions en ligne spécialement conçu pour elles.

  • #Pacte mondial

Les Nations Unies présentent l’avant-projet du futur Pacte pour l’avenir 

6 février 2024

Alors que les Etats membres des Nations Unies doivent aboutir en septembre à un Pacte pour l’avenir du multilatéralisme, ambitieux et transformateur, l’avant-projet de ce document a été présenté fin janvier. Celui-ci s’articule autour des principaux enjeux contemporains liés au développement, à la paix et la sécurité, ainsi qu’aux droits humains. 

  • #ONU

Le Rapport de développement durable en Europe 2023-2024 indique de fortes disparités entre les pays

2 février 2024

Depuis 2019, le Rapport sur le développement durable en Europe du SDSN présente un aperçu annuel des progrès de l’Union européenne (UE) vers la réalisation des ODD, ainsi que des progrès de 38 pays européens (comprenant les pays de l’UE, les pays candidats, le Royaume-Uni et l’Association européenne de libre-échange).

  • #Intégration des ODD

Publication d’une étude sur l’intégration de critères RSE dans les rémunérations

31 janvier 2024

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France a contribué à l’étude de l’Observatoire de la RSE (Orse) et de PwC France et Maghreb portant sur l’intégration de critères RSE au sein des politiques de rémunérations des sociétés du CAC 40.

  • #RSE

Il y a 25 ans, Kofi Annan prononçait le discours fondateur du Pacte Mondial

Il y a 25 ans, Kofi Annan affirmait sa volonté de créer “un pacte mondial de valeurs et de principes partagés” afin de développer l’impact des entreprises dans le processus de développement durable.

  • #Pacte mondial

Un nouveau plan stratégique pour le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France 

30 janvier 2024

Fort de 20 ans d’action au service de la transformation durable des modèles d’affaires, le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France se dote d’un nouveau plan stratégique, à horizon 2030.

  • #Pacte mondial

Lettre annuelle 2024 de Sanda Ojiambo aux participants du Pacte mondial de l’ONU

29 janvier 2024

Selon Sanda Ojiambo, Sous-secrétaire des Nations Unies et Directrice générale du Pacte mondial, apporter sa contribution à cette initiative de l’ONU, “c’est, fondamentalement, agir pour l’avènement d’entreprises plus robustes et d’économies plus résilientes partout dans le monde “.

  • #Pacte mondial

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.