5 mai 2023

Retour sur la Journée mondiale de la Santé et de la Sécurité au travail – quels nouveaux enjeux ?

Retour sur le webinaire organisé à l’occasion de la Journée mondiale de la Santé et de la Sécurité au travail du 28 avril et ses nouveaux enjeux notamment sur la question de la santé mentale en entreprise.

Le 28 avril 2023 à l’occasion de la Journée mondiale de la Santé et de la Sécurité au Travail, l’Organisation Internationale du Travail a organisé un webinaire spécial en collaboration avec le Pacte mondial Réseau France, l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), la Direction générale du Travail et l’Ecole Nationale Supérieur de Sécurité Sociale (EN3S).

La question de la Santé au Travail est au cœur des réflexions au sujet d’une mondialisation plus juste. Ainsi, en juin 2022 au cours de sa 110ème session, la Conférence internationale du travail a érigé le droit à un environnement sûr et salubre au rang de principe et droit fondamental au travail. C’est pourquoi la Convention 155 et la Convention 187 ont été élevées au rang de conventions fondamentales avec une obligation pour les pays membres de promouvoir ces conventions.

Le Dr. Halim Hamzaoui a présenté les messages clés du rapport mondial de l’OIT sur la Santé et la Sécurité au Travail : il s’agit d’abord de concrétiser ce nouveau droit fondamental avec l’accès à la Santé au Travail pour toutes et tous et notamment pour les populations les plus vulnérables. En effet, 50% des pays dans le monde n’ont pas de politique Santé et Sécurité au Travail. Pour corriger cet écueil, il s’agit à la fois de s’appuyer sur un dialogue social efficace et efficient en la matière et aussi l’approche systémique intégrée que représente la Convention 187 de l’OIT. Les questions de Santé et de Sécurité au Travail doivent également répondre à des nouveaux enjeux comme le risque climatique, le risque biologique (cf Covid 19) ou celui de l’automatisation et de l’intelligence artificielle. Le Dr. Hamzaoui a également évoqué la problématique de la santé mentale qui est venue sur le devant de la scène avec les questions de l’éco-anxiété, du risque de désocialisation avec le télétravail. L’OIT a publié des Principes directeurs sur la Santé mentale au Travail avec l’OMS.

L’INRS en la personne d’Éric Drais a traité de la dialectique entre dialogue social qui implique les instances représentatives du personnel et le dialogue professionnel[1] avec un focus notamment sur le secteur des services à la personne et des aides à domicile (1,3 millions d’emplois) où les salariées sont souvent en souffrance et les conditions de travail très difficiles au niveau physique mais aussi mental. C’est aussi un secteur qui peut subir une sorte d’effet « cocktail » avec un cumul de facteurs de risques.

Le panel avec les partenaires sociaux, le Dr. Salengro (CFE-CGC), Madame Lamoureux (CFDT) et Monsieur Levy (France Chimie) ont parlé de l’importance du dialogue social qui est irremplaçable y compris par rapport au dialogue professionnel mais aussi de la problématique de la santé mentale qui devient de plus en plus prégnante. Monsieur Lévy a indiqué le besoin de cohérence notamment chez les employeurs entre les discours RSE et la pratique notamment pour des questions d’attractivité des talents. Monsieur Salengro a déploré la fin des CHSCT et a affirmé que l’investissement dans la santé au travail devrait être une priorité au sein des entreprises comme la qualité ou la maintenance !

La table ronde orientée entreprises, modérée par le réseau français du Pacte mondial réseau France, a mis en avant les bonnes pratiques de deux adhérents. Tout d’abord EDF avec Monsieur Chaulet et sa politique de zéro accident y compris chez les prestataires et les sous-traitants qui peuvent invoquer « un droit de retrait » des chantiers s’ils estiment leur sécurité en danger, ainsi que l’outil EDF pour prévenir les risques de santé mentale avec notamment « MyEDF » car les conflits de valeur pour les salariés sont de plus en plus courant. Monsieur Goetz pour Véolia a présenté la politique globale de Santé au travail à la suite de la signature de la Déclaration de Séoul par Monsieur Antoine Frérot en 2008, Monsieur Goetz a également expliqué en quoi la Santé et la Sécurité au Travail contribuent à la performance plurielle du groupe. Les deux entreprises ont insisté sur l’importance de la formation et la montée en compétence en matière de Santé et de Sécurité au Travail de l’encadrement de proximité. L’EN3S en la personne de son directeur international Arnaud Emeriau a présenté le guide « Entreprises mondiales et bien-être au travail » réalisé avec plusieurs grandes entreprises comme L’Oréal, Legrand, Sanofi ou Saint Gobain, ce guide est une pierre à l’édifice d’une conception universelle du bien-être au travail.

La matinée s’est conclue avec le directeur général du Travail, Pierre Ramain, qui a rappelé la ratification récente de la France de la Convention 190 de l’OIT sur la violence et le harcèlement au travail, les axes du 4e plan Santé au Travail ainsi qu’un processus à l’étude de ratification de la Convention 155 sur l’OIT.

La Santé et la Sécurité et en particulier la santé mentale au Travail continueront à être abordés que ce soit à l’OIT ou le Pacte mondial réseau France notamment à travers le Groupe de travail Droits humains.


[1] Le dialogue professionnel désigne  des échanges, plus ou moins institutionnalisés, entre les membres d’une équipe de travail ou entre les départements d’une entreprise pour aborder les activités de travail.

Autres actualités

RSE et ODD : la Plateforme RSE formule 15 recommandations

17 mai 2024

À mi-parcours de l’Agenda 2030 et dans un contexte d’évolution du cadre réglementaire européen pour les entreprises, les membres de Plateforme RSE ont souhaité identifier les facteurs clés de succès pour renforcer les liens entre les ODD et la RSE.

  • #Point de vue

Le salaire décent, un des domaines d’action prioritaires du Pacte mondial des Nations Unies 

30 avril 2024

Le Pacte mondial de l’ONU agit, auprès des entreprises, en faveur d’un salaire décent pour tous les travailleurs. La notion de salaire décent (ou « Living Wage » en anglais) s’est imposée à la suite des conséquences de la vulnérabilité économique de ces « travailleurs pauvres » sur le développement du capital humain.  

  • #Travail décent

À la rencontre du secteur privé ivoirien et de ses enjeux RSE 

26 avril 2024

À l’occasion de l’événement de clôture du programme « Fondements de la durabilité d’entreprise » qui se tenait le mardi 23 avril à Abidjan, l’équipe du Pacte mondial de l’ONU – Réseau France s’est rendue en Côte d’Ivoire pour un déplacement de trois jours.  

  • #Pacte mondial #PME

CS3D, travail forcé : les droits humains au cœur de l’actualité du Parlement européen

25 avril 2024

Cette semaine, le Parlement européen a adopté deux textes significatifs en faveur des droits humains et environnementaux : le règlement sur l’interdiction des produits issus du travail forcé et la directive sur le devoir de vigilance des entreprises en matière de durabilité.

  • #Droits humains #Travail décent

Élaboration d’un tableau de correspondance entre la CoP et le label RFAR 

23 avril 2024

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France, le Médiateur des entreprises et le Conseil National des Achats (CNA) ont présenté un tableau de correspondance pour faciliter les démarches de progrès en matière de durabilité des entreprises.

  • #Pacte mondial #Reporting RSE

 Le Pacte mondial de l’ONU – un catalyseur pour les entreprises européennes et la compétitivité du secteur privé  

19 avril 2024

Le 18 avril 2024, le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France s’est rendu au Parlement européen avec le siège et d’autres réseaux locaux européens, afin d’échanger autour du thème « Pacte mondial de l’ONU – un catalyseur pour les entreprises européennes et la compétitivité du secteur privé ». 

  • #Pacte mondial #Reporting RSE

Les Nations Unies publient un nouveau rapport sur le financement des ODD 

10 avril 2024

Le 9 avril 2024, les Nations Unies ont fait paraître un nouveau rapport sur le financement du développement durable, indiquant que cet enjeu est au cœur de la crise actuelle est met sérieusement en péril les ODD et l’action climatique.

  • #Intégration des ODD #ONU

Retour sur le sommet international ChangeNOW pour la planète

27 mars 2024

Le sommet international ChangeNOW pour la planète s’est déroulé les 25, 26 et 27 mars 2024 au Grand Palais Ephémère, à Paris. Pour l’occasion, le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France a organisé une table ronde sur le rôle du secteur privé dans la réalisation de l’Agenda 2030.

  • #Intégration des ODD #Pacte mondial

Proposez votre candidature aux Trophées des ODD 2024

19 mars 2024

Pour la troisième année consécutive, le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France propose aux entreprises, membres ou non de son réseau, de candidater aux Trophées des ODD.

  • #Intégration des ODD #Pacte mondial

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.