20 décembre 2022

COP15 : nouvel accord mondial pour la biodiversité

Un consensus a été trouvé à Montréal lors de la 15e conférence des parties signataires de la Convention sur la diversité biologique. Après deux semaines de négociation, un nouveau cadre stratégique mondial pour la biodiversité, incluant notamment l’objectif 30 by 30, a été adopté pour une action à horizon 2030.

Les États participants étaient attendus, chargés de s’accorder sur un nouvel accord ambitieux pour contrer l’effondrement du vivant qui se généralise sur la planète. Le WWF révèle que les populations d’animaux sauvages vertébrés ont chuté de 69% en moyenne depuis 50 ans, quand l’IPBES (l’équivalent du GIEC pour la biodiversité) estime que près d’un million d’espèces pourraient disparaître de la surface du globe dans les prochaines décennies. Pour tenter d’inverser la balance, cette 15e COP avait pour but la création d’un nouveau cadre de protection faisant suite aux précédents Objectifs d’Aichi pour la biodiversité, adoptés en 2010 et non atteints.

C’est chose faite avec l’accord de Kunming-Montréal, incluant des mesures urgentes à implémenter d’ici 2030, notamment :

  • L’objectif 30 by 30 : protection de 30% de la planète (contre 17% des terres et 8% des mers actuellement protégés) et restauration de 30% des écosystèmes ;
  • La diminution de 50% de l’introduction d’espèces envahissantes ;
  • La division par deux des risques liés aux pesticides ;
  • La multiplication par deux des financements mondiaux pour protéger la nature ;
  • Le respect du consentement des peuples autochtones.

Cet accord veut avoir une portée aussi significative que l’eut l’Accord de Paris pour le climat, et constitue un nouveau cap pour mettre fin à la perte de la biodiversité et la restaurer selon des objectifs quantifiés et mesurables. Un dispositif de suivi pour évaluer de manière régulière les avancées sans attendre 2030 a commencé à être élaboré. Certains sujets ne bénéficient pas de chiffres précis à horizon 2030 comme la réduction du risque de disparition des espèces menacées ou l’élimination de la pollution liée au plastique. En ce qui concerne le financement, 700 milliards de dollars par an de déficit de financement de la biodiversité vont devoir être comblés, en parallèle à la suppression souhaitée de près de 500 milliards de dollars de financement néfastes à la biodiversité, touchant par exemple à l’agriculture et à l’artificialisation des sols.

Autres actualités

Urgence et appel à mobilisation en amont du Sommet de l’avenir 

25 juillet 2024

Le Forum politique de haut niveau des Nations Unies sur le développement durable (HLPF) s’est tenu du 8 au 18 juillet 2024 à New-York. Cette édition 2024 était articulée autour du thème « Renforcer l’agenda 2030 et éradiquer la pauvreté en période de crises multiples : la mise en œuvre efficace de solutions durables, résilientes et innovantes. »

  • #Intégration des ODD #ONU #Pacte mondial

Vers une rémunération décente : un programme d’action pour les entreprises du Pacte mondial

24 juillet 2024

À partir du mois d’octobre, le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France proposera aux entreprises membres un programme dédié à la mise en œuvre d’une rémunération décente.

  • #Travail décent

Un guide en ligne pour objectiver l‘impact des entreprises sur les ODD 

22 juillet 2024

La Global Reporting Initiative (GRI) a mis à jour sa base de données Business reporting on the SDGs, permettant d’améliorer le reporting des entreprises sur les ODD. 

  • #Intégration des ODD

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France publie dix bonnes pratiques du secteur privé en faveur de la durabilité

11 juillet 2024

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France présente ce jour les initiatives exemplaires de dix de ses entreprises membres, engagées dans des secteurs variés, démontrant comment l’innovation et la responsabilité sociétale peuvent se traduire en actions concrètes pour un avenir durable. 

  • #Pacte mondial #RSE

Redéfinir le contrat social, l’entreprise et ses responsabilités

8 juillet 2024

Sanda Ojiambo, Sous-secretaire générale et Directrice exécutive du Pacte mondial des Nations Unies, intervenait samedi dernier dans le cadre des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence, lors d’une table ronde portant sur “Redéfinir le contrat social, l’entreprise et ses responsabilités”.

  • #Pacte mondial

Seules 17 % des cibles des ODD sont sur la bonne voie, selon l’ONU

2 juillet 2024

Chaque année, l’ONU publie un état des lieux sur l’avancée des Objectifs de développement durable (ODD) dans le monde, afin de mettre en lumière les améliorations mais aussi les défis conséquents qu’il reste à relever.

  • #Intégration des ODD

Hommage à Conrad Eckenschwiller, premier Délégué général du réseau français du Pacte mondial

1 juillet 2024

Les membres du Conseil d’administration et l’équipe du Pacte mondial de l’ONU – Réseau France saluent la mémoire de Conrad Eckenschwiller, qui avait lancé puis dirigé le réseau français.

  • #Pacte mondial

Une mobilisation multi-acteurs en faveur du salaire décent

27 juin 2024

Défini par l’OIT, le salaire décent permet aux travailleurs de subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. Le Pacte mondial des Nations Unies travaille avec les organisations onusiennes, les ONG, les universitaires et les entreprises, afin que ces dernières renforcent leurs engagements dans ce domaine.

  • #Travail décent

Pertes et dommages : “un premier versement pourrait intervenir dès 2025” [Novethic]

26 juin 2024

La Banque mondiale vient de donner son feu vert pour l’hébergement du fonds dédié aux pertes et dommages. Acté pendant la COP28, il doit aider les pays les plus vulnérables à affronter les dégâts irréversibles du changement climatique. Un premier versement pourrait intervenir dès 2025, espère Jean-Christophe Donnellier, inspecteur général du Trésor, élu co-président du Fonds. Interview.

  • #Point de vue

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.