29 novembre 2023

L’UNEP publie son rapport 2023 sur les émissions de gaz à effet de serre

Alors que la COP28 débute ce jeudi, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (UNEP) a publié son rapport annuel sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions. Ce document viendra alimenter les discussions lors de la COP28, notamment pour ce qui est du contenu des prochaines contributions nationales déterminées.

Le Programme des Nations unies pour l’environnement publie la 14e édition de son rapport annuel sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions (Emissions Gap Report), et ce dans un contexte particulièrement critique. En effet, l’année 2023 est en passe de devenir la plus chaude jamais enregistrée, avec une accélération inquiétante du nombre de records climatiques battus et de leur ampleur. Comme indiqué, déjà 86 jours ont été enregistrés en 2023 avec des températures dépassant de 1,5 °C les niveaux préindustriels. Non seulement ce mois de septembre a été le mois le plus chaud jamais enregistré, mais il a dépassé le précédent record de 0,5 °C, avec des températures moyennes mondiales de 1,8 °C au-dessus des niveaux préindustriels.

Le rapport montre que l’évolution des contributions déterminées au niveau national (CDN) a été négligeable depuis la COP27, et bien que l’ambition des CDN ait été renforcée depuis l’adoption de l’Accord de Paris lors de la COP21 en 2015, cela n’a pas suffi à réduire l’écart d’émissions pour 2030. Les émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) ont atteint le niveau record de 57,4 milliards de tonnes de CO2 en 2022, augmentant de 1,2 % (0,6 GtCO2) par rapport à l’année précédente. Ce taux est légèrement supérieur au taux moyen de la décennie précédant la pandémie de COVID-19 (2010-2019), au cours de laquelle la croissance des émissions de GES a été en moyenne de 0,9% par an.

Dans l’état actuel des choses, la mise en œuvre intégrale des contributions déterminées au niveau national inconditionnelles faites dans le cadre de l’Accord de Paris mettrait davantage le monde sur la voie vers une hausse des températures à 2,9 °C par rapport aux niveaux préindustriels au cours de ce siècle. La mise en œuvre intégrale des CDN conditionnelles ramènerait cette hausse à 2,5 °C. Même le scénario le plus optimiste, c’est-à-dire une mise en œuvre intégrale des CDN conditionnelles et des engagements à zéro émissions nettes, n’aurait quant à lui que 14% de chance de limiter le réchauffement à 1,5 °C.

Le rapport aborde également la question de la transformation du secteur énergétique dans le but d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, rappelant que la production et la consommation d’énergie représente 86% des émissions de CO2 dans le monde, celles-ci étant engendrées à 37% par le charbon, 29% par le pétrole et 20% par le gaz. Sur leur durée de vie totale, les émissions potentielles de toutes les infrastructures d’extraction de charbon, de gaz ou de pétrole existantes pourraient atteindre 936 milliards de tonnes de CO2, soit 3,5 fois plus que le budget permettant de limiter le réchauffement à 1,5 °C.

L’UNEP exhorte ainsi les pays avec les plus grandes capacités économiques, et historiquement le plus de responsabilités pour les émissions de CO2 à mettre en œuvre des actions rapides et beaucoup plus ambitieuses, et accompagner la transition des pays à faible revenus.

Autres actualités

L’OIF invite les entreprises à participer aux missions économiques et commerciales de la Francophonie   

29 février 2024

L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise des missions économiques et commerciales en Roumanie et au Canada. Ces missions s’inscrivent dans la Stratégie économique pour la Francophonie 2020-2025 qui vise à intensifier les échanges commerciaux et d’investissement entre ses 88 États et gouvernements membres.  

  • #Point de vue

Le C3D ouvre la 2ème édition de la remise de ses prix Paulownias 

26 février 2024

À l’occasion de cette 2ème édition des Paulownias, Nils Pedersen, Délégué général du Pacte mondial de l’ONU – Réseau France, sera membre du jury pour décerner ces grands prix de la RSE. 

  • #RSE

Le Secrétaire général de l’ONU définit cinq priorités pour l’année 2024 

21 février 2024

Le 7 février dernier, à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général, António Guterres, a exposé les principales priorités onusiennes pour l’année 2024. Celles-ci sont intrinsèquement liées à l’Agenda 2030 et à la durabilité du monde économique, notamment des entreprises.  

  • #ONU

Le Conseil et le Parlement européens trouvent un accord réglementaire pour les agences de notation ESG 

14 février 2024

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a annoncé lundi avoir trouvé un accord provisoire avec le Parlement européen pour la régulation des activités de notation environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) au sein de l’UE.

  • #Point de vue

Une initiative conçue pour les entreprises du secteur de l’hôtellerie et du tourisme 

13 février 2024

Plusieurs réseaux locaux du Pacte mondial de l’ONU invitent les entreprises des secteurs de l’hôtellerie et du tourisme, souhaitant mettre en place et/ou valoriser des mesures de réduction des émissions de CO2, à participer à un cycle de sessions en ligne spécialement conçu pour elles.

  • #Pacte mondial

Les Nations Unies présentent l’avant-projet du futur Pacte pour l’avenir 

6 février 2024

Alors que les Etats membres des Nations Unies doivent aboutir en septembre à un Pacte pour l’avenir du multilatéralisme, ambitieux et transformateur, l’avant-projet de ce document a été présenté fin janvier. Celui-ci s’articule autour des principaux enjeux contemporains liés au développement, à la paix et la sécurité, ainsi qu’aux droits humains. 

  • #ONU

Le Rapport de développement durable en Europe 2023-2024 indique de fortes disparités entre les pays

2 février 2024

Depuis 2019, le Rapport sur le développement durable en Europe du SDSN présente un aperçu annuel des progrès de l’Union européenne (UE) vers la réalisation des ODD, ainsi que des progrès de 38 pays européens (comprenant les pays de l’UE, les pays candidats, le Royaume-Uni et l’Association européenne de libre-échange).

  • #Intégration des ODD

Publication d’une étude sur l’intégration de critères RSE dans les rémunérations

31 janvier 2024

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France a contribué à l’étude de l’Observatoire de la RSE (Orse) et de PwC France et Maghreb portant sur l’intégration de critères RSE au sein des politiques de rémunérations des sociétés du CAC 40.

  • #RSE

Il y a 25 ans, Kofi Annan prononçait le discours fondateur du Pacte Mondial

Il y a 25 ans, Kofi Annan affirmait sa volonté de créer “un pacte mondial de valeurs et de principes partagés” afin de développer l’impact des entreprises dans le processus de développement durable.

  • #Pacte mondial

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.