13 septembre 2023

Retour sur le Sommet africain pour le climat 

Le premier Sommet africain pour le climat qui avait lieu à Nairobi, la capitale kenyane, du 04 septembre au 13 septembre, avait pour but de trouver des solutions innovantes en matière de croissance verte et de financement du climat pour l’Afrique et le monde.  

Les dirigeants africains ont appelé à faire fructifier le potentiel du continent dans la lutte contre le réchauffement climatique, via les investissements et une réforme du système financier international. Pour le contexte, environ un cinquième de la population mondiale vit en Afrique. Pourtant, à ce jour, seuls 3 % des investissements mondiaux dans l’énergie y sont réalisés. Soit 76 milliards de dollars en 2023 (près de 71 milliards d’euros), selon les chiffres de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), qui déplore une telle asymétrie. 

Le sommet africain pour le climat a abouti sur la « Déclaration de Nairobi ». Une proposition africaine commune appelant à un régime mondial de taxation carbone sur les secteurs émetteurs de gaz à effet de serre tels que les combustibles fossiles, le transport maritime et l’aviation afin de financer la croissance verte sur le continent. Les dirigeants africains se sont également engagés à développer les énergies renouvelables, tout en insistant pour que la communauté internationale respecte ses propres engagements en matière de climat. Ils ont également exhorté les banques multilatérales à faire leur part en allégeant le fardeau de la dette de l’Afrique et en investissant dans le potentiel du continent. 

« Le sujet majeur (…) est l’opportunité sans équivalent que l’action climatique représente pour l’Afrique », a déclaré M. Ruto dans son discours inaugural : « Pendant très longtemps, nous n’avons fait que regarder cette question, il est temps de nous lancer (…). L’Afrique détient la clé pour accélérer la décarbonation de l’économie mondiale. Nous ne sommes pas seulement un continent riche en ressources, nous sommes une puissance au potentiel inexploité, désireuse de s’engager et d’être compétitive équitablement sur les marchés mondiaux », a-t-il estimé. 

Le sommet africain pour le climat a fait émerger un consensus, l’Afrique a un rôle essentiel à jouer. Dans son discours d’introduction, le président William Ruto du Kenya déclarait “[qu’] en Afrique, nous pouvons devenir un pôle industriel vert qui aide les autres régions à atteindre leurs stratégies de neutralité carbone d’ici 2050 [ce qui] est non seulement bénéfique pour l’Afrique, mais aussi pour le reste du monde.” L’économiste Fatih Birol, président de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) rappelait quant à lui l’énorme potentiel solaire du continent pour réduire sa pauvreté énergétique et notait que la demande mondiale en pétrole n’allait pas beaucoup plus augmenter car la transition énergétique est engagée – notamment dans le secteur des transports.  

 Plusieurs annonces ont été faites pendant le sommet :  

  • Les Emirats arabes unis annoncent plus de 4,1 milliards d’euros d’investissement dans les énergies vertes en Afrique 
  • Les Etats-Unis promettent 30 millions de dollars pour la sécurité alimentaire en Afrique 
  • La Banque africaine de développement s’est également engagée à fournir 25 milliards de dollars pour le financement climatique d’ici 2025 

Les pays africains sont préparés avec cette « Déclaration de Nairobi » à proposer une solution africaine commune aux discussions sur la fin des énergies fossiles lors de la prochaine Conférence des parties (COP28) à Dubaï, du 30 novembre au 12 décembre.  

Autres actualités

 Le Pacte mondial de l’ONU – un catalyseur pour les entreprises européennes et la compétitivité du secteur privé  

19 avril 2024

Le 18 avril 2024, le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France s’est rendu au Parlement européen avec le siège et d’autres réseaux locaux européens, afin d’échanger autour du thème « Pacte mondial de l’ONU – un catalyseur pour les entreprises européennes et la compétitivité du secteur privé ». 

  • #Pacte mondial #Reporting RSE

Les Nations Unies publient un nouveau rapport sur le financement des ODD 

10 avril 2024

Le 9 avril 2024, les Nations Unies ont fait paraître un nouveau rapport sur le financement du développement durable, indiquant que cet enjeu est au cœur de la crise actuelle est met sérieusement en péril les ODD et l’action climatique.

  • #Intégration des ODD #ONU

Retour sur le sommet international ChangeNOW pour la planète

27 mars 2024

Le sommet international ChangeNOW pour la planète s’est déroulé les 25, 26 et 27 mars 2024 au Grand Palais Ephémère, à Paris. Pour l’occasion, le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France a organisé une table ronde sur le rôle du secteur privé dans la réalisation de l’Agenda 2030.

  • #Intégration des ODD #Pacte mondial

Proposez votre candidature aux Trophées des ODD 2024

19 mars 2024

Pour la troisième année consécutive, le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France propose aux entreprises, membres ou non de son réseau, de candidater aux Trophées des ODD.

  • #Intégration des ODD #Pacte mondial

Forum régional sur le développement durable de la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies

18 mars 2024

Chaque année, la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (UNECE) organise le Forum régional sur le développement durable qui prépare la réponse européenne au Forum politique de haut niveau (HLPF) organisé à New York en juillet.

  • #Intégration des ODD #ONU

Publication du guide SBTI : renforcer l’ambition climat des entreprises

15 mars 2024

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France a réuni ses membres le 14 mars dernier dans le cadre de la session de lancement de son nouveau guide « SBTi : renforcer l’ambition climat des entreprises ».

  • #Climat #Pacte mondial

Lancement du Baromètre européen des ODD 2024 

7 mars 2024

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France et PwC France et Maghreb vous invitent à contribuer au Baromètre européen des ODD, afin d’évaluer leur mise en œuvre par les entreprises européennes.  

  • #Intégration des ODD #Pacte mondial

L’OIF invite les entreprises à participer aux missions économiques et commerciales de la Francophonie   

29 février 2024

L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise des missions économiques et commerciales en Roumanie et au Canada. Ces missions s’inscrivent dans la Stratégie économique pour la Francophonie 2020-2025 qui vise à intensifier les échanges commerciaux et d’investissement entre ses 88 États et gouvernements membres.  

  • #Point de vue

Le Parlement européen donne son feu vert à la loi sur la restauration de la nature 

28 février 2024

À ses prémices en juin 2022, le texte de loi sur la restauration de la nature était considéré comme le plus ambitieux depuis 30 ans. Cette loi, clé du Green Deal européen, a gagné en importance après l’accord sur la biodiversité de la COP15 et une version consensuelle a pu être adoptée à la suite de plus d’un an de négociations.

  • #Biodiversité

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.