7 juillet 2023

Le Secrétaire Général de l’ONU rappelle l’importance cruciale de l’unité et d’une action globale

Alors que les défis mondiaux continuent de se multiplier et que l’humanité est confrontée à des problèmes complexes et interconnectés, le Secrétaire Général de l’ONU a récemment adressé un ensemble de messages clés à la communauté internationale. Ces messages reflètent sa vision et son engagement à promouvoir la paix, la justice, la durabilité et le respect des droits de l’homme à travers le monde.

SDG Stimulus

António Guterres a proposé, en février 2023, une initiative innovante appelée “SDG Stimulus” (Stimulus pour les Objectifs de Développement Durable). Ce programme ambitieux a pour but de mobiliser des ressources financières et des partenariats stratégiques pour accélérer la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) d’ici à 2030. Le SDG Stimulus vise ainsi à promouvoir des investissements durables dans des domaines tels que l’énergie propre, l’éducation de qualité, l’accès à la santé, l’égalité des genres et la lutte contre les inégalités.

Pour une justice financière et climatique

Lors d’un sommet des chefs de gouvernement de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) à Trinité-et-Tobago, ce lundi 3 juillet, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a plaidé pour la justice financière et climatique. Le Secrétaire Général des Nations Unies a souligné l’urgence de faire face aux changements climatiques, qui demeurent l’un des plus grands défis de notre époque. Il a exhorté tous les pays à renforcer leurs engagements en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, à promouvoir les énergies renouvelables et à préserver les écosystèmes fragiles de notre planète.

Alors que « la crise actuelle a révélé un système financier international obsolète, dysfonctionnel et injuste », le chef de l’ONU a rappelé que, dans le cadre des préparatifs pour le Sommet du futur, il a proposé un plan détaillé pour une architecture financière mondiale repensée, y compris le système de Bretton Woods, tout en prévenant que le changement ne se ferait pas du jour au lendemain.

L’importance d’une coopération internationale

« Les défis mondiaux d’aujourd’hui, de la crise climatique aux inégalités croissantes, en passant par la gouvernance des nouvelles technologies, ne peuvent être résolus que par le dialogue et la coopération. Et la seule façon d’y arriver, c’est ensemble », a-t-il affirmé hier lors du Conseil de l’Organisation de coopération de Shanghai. António Guterres a rappelé que la coopération internationale est essentielle pour faire face aux multiples crises qui sévissent à travers le monde.  

Le chef de l’ONU a rappelé qu’il a proposé un ensemble d’actions qui incluent : 

  • Un plan de relance pour l’investissement en lien avec les objectifs de développement durable, et notamment l’action climatique.
  • Un mécanisme renforcé et efficace d’allégement de la dette.
  • De nouveaux outils financiers, tels que les swaps qui convertissent les dettes en investissements dans l’adaptation au climat.
  • Une augmentation de la base de capital des banques multilatérales de développement et un changement de leur modèle d’affaires avec une nouvelle approche du risque pour mobiliser davantage de financements privés.
  • La réorientation des droits de tirage spéciaux.
  • Un changement dans les subventions, s’éloignant des combustibles fossiles et des systèmes agricoles et alimentaires non durables.
  • Et la correction d’une « injustice fondamentale » à laquelle sont confrontés les pays à revenu intermédiaire : le manque d’accès au financement concessionnel en raison de paramètres d’allocation qui ignorent les vulnérabilités aux chocs tels que les crises financières ou les catastrophes liées au climat.

Les derniers messages du Secrétaire Général de l’ONU soulignent ainsi l’importance cruciale de l’unité et de l’action globale pour relever les défis actuels et à venir. Ils appellent à une coopération internationale renforcée pour faire face aux changements climatiques, aux crises humanitaires à la prévention des conflits et à la promotion des droits de l’homme. Ces messages doivent servir de rappel à tous les États membres de l’ONU, ainsi qu’à la société civile et aux individus, qu’il est de notre responsabilité collective de bâtir un monde meilleur, plus durable et plus juste pour tous.

Autres actualités

Le Secrétaire général de l’ONU définit cinq priorités pour l’année 2024 

21 février 2024

Le 7 février dernier, à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général, António Guterres, a exposé les principales priorités onusiennes pour l’année 2024. Celles-ci sont intrinsèquement liées à l’Agenda 2030 et à la durabilité du monde économique, notamment des entreprises.  

  • #ONU

Le Conseil et le Parlement européens trouvent un accord réglementaire pour les agences de notation ESG 

14 février 2024

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a annoncé lundi avoir trouvé un accord provisoire avec le Parlement européen pour la régulation des activités de notation environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) au sein de l’UE.

  • #Point de vue

Une initiative conçue pour les entreprises du secteur de l’hôtellerie et du tourisme 

13 février 2024

Plusieurs réseaux locaux du Pacte mondial de l’ONU invitent les entreprises des secteurs de l’hôtellerie et du tourisme, souhaitant mettre en place et/ou valoriser des mesures de réduction des émissions de CO2, à participer à un cycle de sessions en ligne spécialement conçu pour elles.

  • #Pacte mondial

Les Nations Unies présentent l’avant-projet du futur Pacte pour l’avenir 

6 février 2024

Alors que les Etats membres des Nations Unies doivent aboutir en septembre à un Pacte pour l’avenir du multilatéralisme, ambitieux et transformateur, l’avant-projet de ce document a été présenté fin janvier. Celui-ci s’articule autour des principaux enjeux contemporains liés au développement, à la paix et la sécurité, ainsi qu’aux droits humains. 

  • #ONU

Le Rapport de développement durable en Europe 2023-2024 indique de fortes disparités entre les pays

2 février 2024

Depuis 2019, le Rapport sur le développement durable en Europe du SDSN présente un aperçu annuel des progrès de l’Union européenne (UE) vers la réalisation des ODD, ainsi que des progrès de 38 pays européens (comprenant les pays de l’UE, les pays candidats, le Royaume-Uni et l’Association européenne de libre-échange).

  • #Intégration des ODD

Publication d’une étude sur l’intégration de critères RSE dans les rémunérations

31 janvier 2024

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France a contribué à l’étude de l’Observatoire de la RSE (Orse) et de PwC France et Maghreb portant sur l’intégration de critères RSE au sein des politiques de rémunérations des sociétés du CAC 40.

  • #RSE

Il y a 25 ans, Kofi Annan prononçait le discours fondateur du Pacte Mondial

Il y a 25 ans, Kofi Annan affirmait sa volonté de créer “un pacte mondial de valeurs et de principes partagés” afin de développer l’impact des entreprises dans le processus de développement durable.

  • #Pacte mondial

Un nouveau plan stratégique pour le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France 

30 janvier 2024

Fort de 20 ans d’action au service de la transformation durable des modèles d’affaires, le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France se dote d’un nouveau plan stratégique, à horizon 2030.

  • #Pacte mondial

Lettre annuelle 2024 de Sanda Ojiambo aux participants du Pacte mondial de l’ONU

29 janvier 2024

Selon Sanda Ojiambo, Sous-secrétaire des Nations Unies et Directrice générale du Pacte mondial, apporter sa contribution à cette initiative de l’ONU, “c’est, fondamentalement, agir pour l’avènement d’entreprises plus robustes et d’économies plus résilientes partout dans le monde “.

  • #Pacte mondial

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.