23 janvier 2023

Des principes aux actes

Que couvre exactement la responsabilité sociale des entreprises ? Et quelles sont les actions concrètes que peuvent mettre en œuvre ces mêmes entreprises ? Nils Pedersen, Délégué général du Pacte mondial Réseau France, décrypte le sujet à travers une série de 5 articles

Le Pacte mondial des Nations unies invite les entreprises à intégrer volontairement Dix principes relatifs aux droits de l’homme, aux droits du travail, à l’environnement et à l’anti-corruption ainsi qu’à agir en faveur des Objectifs de développement durable (ODD). Dans une logique de transparence, les entreprises qui participent au Pacte mondial s’engagent, chaque année depuis 2003, à communiquer publiquement sur leurs progrès réalisés dans la mise en œuvre des Dix principes.

La Communication sur le Progrès (CoP) ne rêvait pas le caractère d’un simple exercice de reporting, car elle vise à illustrer concrètement les progrès continus réalisés par l’entreprise. Ainsi, les CoP posent les bases d’un dialogue éclairé entre les entreprises et leurs parties prenantes (salariés, clients, investisseurs, etc.) en clarifiant les objectifs et les actions menées par les entreprises. Elle favorise également une transformation systémique en permettant à toutes les entreprises, même celles ne faisant pas partie du Pacte mondial, de s’inspirer des progrès présentés.

Construire un futur durable

Depuis son lancement par Jacques Chirac et Kofi Annan en 2003, le Pacte mondial – Réseau France est le relais officiel du Pacte mondial de l’ONU en France. Il rassemble plus de 1 700 entreprises, ce qui en fait le deuxième réseau au monde en nombre de participants. Depuis 2003, plus de 9 000 Communication sur le Progrès ont été publiées par les participants français. Cette base de données accessible publiquement offre des ressources particulièrement intéressantes pour les entreprises souhaitant engager une démarche de durabilité ainsi que pour les parties prenantes et les observateurs souhaitant visualiser les progrès réalisés.

Depuis 2003, le niveau de maturité des entreprises membres au Pacte mondial a indéniablement progressé. La consultation des CoP permet de se rendre compte du développement continu des actions volontaires mises en place par les participants, y compris les PME. Pourtant, ces démarches doivent être généralisées et accélérées pour répondre aux défis mondiaux les plus pressants. C’est dans ce sens que le Pacte mondial et ses réseaux locaux renforcent leurs moyens d’actions pour initier, accompagner et accélérer la transformation durable des entreprises. Pour suivre les progrès, le système actuel de la CoP présente certaines limites. En effet, son format narratif et non standardisé ne facilite ni le suivi des progrès d’une entreprise d’une année à l’autre, ni la comparaison des progrès d’une entreprise à l’autre.

La responsabilité au cœur des stratégie d’entreprise

Pour répondre à ce défi, la Communication sur le Progrès prendra, dès 2023, la forme d’un questionnaire standardisé afin d’aider chaque entreprise à suivre plus efficacement ses efforts dans le domaine des Dix principes. Dit autrement, cette nouvelle CoP permettra aux participants du Pacte mondial de connaître, avec davantage d’objectivité, leurs contributions et leurs lacunes en ce qui concerne les droits humains, les droits du travail, l’environnement, l’anti-corruption et la gouvernance, mais aussi sur contributions aux Objectifs de développement durable. Dans une logique de progrès continu, qui est au centre du Pacte mondial depuis ses débuts, les entreprises pourront ainsi clairement identifier leurs axes d’amélioration et progresser en conséquence, tout en opérationnalisant ces principes et les ODD. L’ensemble des CoP publiées seront accessibles à tous, ce qui constituera l’une des plus grandes bases de données ESG cohérentes, comparables et publiques sur la durabilité des entreprises dans le monde.

Pour aller plus loin :

Pourquoi rejoindre le Pacte mondial des Nations Unies ?

Les entreprises engagées en France

Autres actualités

Le Secrétaire général de l’ONU définit cinq priorités pour l’année 2024 

21 février 2024

Le 7 février dernier, à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général, António Guterres, a exposé les principales priorités onusiennes pour l’année 2024. Celles-ci sont intrinsèquement liées à l’Agenda 2030 et à la durabilité du monde économique, notamment des entreprises.  

  • #ONU

Le Conseil et le Parlement européens trouvent un accord réglementaire pour les agences de notation ESG 

14 février 2024

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a annoncé lundi avoir trouvé un accord provisoire avec le Parlement européen pour la régulation des activités de notation environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) au sein de l’UE.

  • #Point de vue

Une initiative conçue pour les entreprises du secteur de l’hôtellerie et du tourisme 

13 février 2024

Plusieurs réseaux locaux du Pacte mondial de l’ONU invitent les entreprises des secteurs de l’hôtellerie et du tourisme, souhaitant mettre en place et/ou valoriser des mesures de réduction des émissions de CO2, à participer à un cycle de sessions en ligne spécialement conçu pour elles.

  • #Pacte mondial

Les Nations Unies présentent l’avant-projet du futur Pacte pour l’avenir 

6 février 2024

Alors que les Etats membres des Nations Unies doivent aboutir en septembre à un Pacte pour l’avenir du multilatéralisme, ambitieux et transformateur, l’avant-projet de ce document a été présenté fin janvier. Celui-ci s’articule autour des principaux enjeux contemporains liés au développement, à la paix et la sécurité, ainsi qu’aux droits humains. 

  • #ONU

Le Rapport de développement durable en Europe 2023-2024 indique de fortes disparités entre les pays

2 février 2024

Depuis 2019, le Rapport sur le développement durable en Europe du SDSN présente un aperçu annuel des progrès de l’Union européenne (UE) vers la réalisation des ODD, ainsi que des progrès de 38 pays européens (comprenant les pays de l’UE, les pays candidats, le Royaume-Uni et l’Association européenne de libre-échange).

  • #Intégration des ODD

Publication d’une étude sur l’intégration de critères RSE dans les rémunérations

31 janvier 2024

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France a contribué à l’étude de l’Observatoire de la RSE (Orse) et de PwC France et Maghreb portant sur l’intégration de critères RSE au sein des politiques de rémunérations des sociétés du CAC 40.

  • #RSE

Il y a 25 ans, Kofi Annan prononçait le discours fondateur du Pacte Mondial

Il y a 25 ans, Kofi Annan affirmait sa volonté de créer “un pacte mondial de valeurs et de principes partagés” afin de développer l’impact des entreprises dans le processus de développement durable.

  • #Pacte mondial

Un nouveau plan stratégique pour le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France 

30 janvier 2024

Fort de 20 ans d’action au service de la transformation durable des modèles d’affaires, le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France se dote d’un nouveau plan stratégique, à horizon 2030.

  • #Pacte mondial

Lettre annuelle 2024 de Sanda Ojiambo aux participants du Pacte mondial de l’ONU

29 janvier 2024

Selon Sanda Ojiambo, Sous-secrétaire des Nations Unies et Directrice générale du Pacte mondial, apporter sa contribution à cette initiative de l’ONU, “c’est, fondamentalement, agir pour l’avènement d’entreprises plus robustes et d’économies plus résilientes partout dans le monde “.

  • #Pacte mondial

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.