30 novembre 2022

L’OMS et l’OIT appellent à de nouvelles mesures pour s’attaquer aux problèmes de santé mentale au travail

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation internationale du travail (OIT) ont appelé en cet automne 2022 à des mesures concrètes pour répondre aux problèmes de santé mentale dans la population active.

La santé mentale au travail se dégrade au niveau mondial et particulièrement depuis la crise de la COVID 19 : le dernier rapport de l’OMS sur la santé mentale dans le monde (résumé), publié en juin 2022 indique que 15 % des adultes en âge de travailler ont connu un trouble mental. La question du travail constitue un amplificateur des problèmes sociétaux plus larges qui ont un impact négatif sur la santé mentale, notamment la discrimination et l’inégalité. L’intimidation et la violence psychologique constituent les principales plaintes liées au harcèlement au travail qui ont un impact négatif sur la santé mentale. Pourtant, discuter de la santé mentale ou la révéler reste un tabou dans les milieux professionnels et en entreprise. 

L’OMS estime ainsi qu’environ 12 milliards de journées de travail sont perdues chaque année pour cause de dépression ou d’anxiété, ce qui coûte près de mille milliards de dollars à l’économie mondiale.  L’Atlas de la santé mentale de l’OMS (en anglais) indique pourtant que seuls 35 % des pays déclarent disposer de programmes nationaux de promotion et de prévention de la santé mentale liée au travail. 

Ainsi, les directives mondiales de l’OMS sur la santé mentale au travail recommandent des mesures pour lutter contre les risques pour la santé mentale tels que les charges de travail lourdes, les comportements négatifs et d’autres facteurs qui créent de la détresse au travail. Pour la première fois, l’OMS recommande une formation des dirigeants, afin de renforcer leur capacité à prévenir les environnements de travail stressants et à répondre aux travailleurs en détresse. Les directives recommandent de mieux prendre en compte les besoins des travailleurs souffrant de troubles mentaux, de proposer des interventions qui favorisent leur retour au travail et, pour ceux qui souffrent de troubles mentaux graves, de prévoir des interventions qui facilitent l’accès à un emploi rémunéré. Il est important de noter que les directives préconisent des interventions visant à protéger les travailleurs de la santé (les fameux travailleurs en première ligne lors de la crise de la COVID-19), de l’humanitaire et de l’urgence. 

La note d’information conjointe de l’OMS et de l’OIT explique les directives de l’OMS en termes de stratégies pratiques pour les gouvernements, les employeurs et les travailleurs et leurs organisations, dans les secteurs public et privé. L’objectif est de soutenir la prévention des risques pour la santé mentale, de protéger et de promouvoir la santé mentale au travail, et de soutenir les personnes atteintes de troubles mentaux afin qu’elles puissent participer au monde du travail et s’y épanouir. L’investissement et le leadership seront essentiels à la mise en œuvre de ces stratégies, cette thématique sera également abordée dans notre GT Droits Humains pour l’année 2023. 

Autres actualités

La majorité des entreprises européennes voient dans la CSRD une opportunité [Novethic]

20 juin 2024

Et si la CSRD était une opportunité business pour les entreprises européennes ? C’est en tout cas ce que pensent une majorité de dirigeants européens, interrogés dans une récente enquête menée par le cabinet PwC.

  • #RSE

Selon le rapport 2024 du SDSN, l’atteinte des ODD dans le monde reste un véritable défi 

19 juin 2024

Chaque année, les Nations Unies publient leur Rapport sur le développement durable afin d’établir un état des lieux sur l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) dans le monde.

  • #Intégration des ODD

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France lance deux cercles à Lyon et en région Grand-Est 

13 juin 2024

Le début du mois de juin a été marqué par deux rendez-vous en région, à Lyon le 4 juin puis à Nancy le 10 juin, qui ont permis au Pacte mondial de l’ONU – Réseau France de lancer de nouveaux cercles régionaux. 

  • #Pacte mondial #Territoires

Les 3 chiffres qui montrent que le changement climatique a atteint un niveau sans précédent [Novethic]

12 juin 2024

Le changement climatique atteint un niveau inégalé. Un consortium d’une cinquantaine de chercheurs mondiaux ont publié une mise à jour des indicateurs clés du changement climatique. La hausse moyenne de la température a déjà atteint 1,19°C ces dix dernières années et pourrait dépasser le seuil symbolique des 1,5°C d’ici cinq ans seulement.

  • #Climat #RSE

Quel rôle peuvent jouer les entreprises dans un monde fragmenté ?

6 juin 2024

L’Assemblée générale du Réseau France, tenue le 30 mai au musée du Quai Branly – Jacques Chirac, a été suivie par une table ronde afin d’échanger sur le rôle de l’entreprise dans un monde fragmenté.

  • #Pacte mondial

RSE, finance, communication : qui pour piloter la CSRD dans les entreprises ? [Novethic]

5 juin 2024

Alors que la CSRD se profile de plus en plus précisément pour les entreprises assujetties, une question se pose : qui va piloter ce dossier complexe au sein des entreprises ? Entre le département RSE, les fonctions finance et même la communication, il peut y avoir débat !

  • #RSE

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France engage les entreprises sur la voie d’une transformation profonde de leurs modèles d’affaires 

30 mai 2024

L’Assemblée générale annuelle du Pacte mondial de l’ONU – Réseau France s’est tenue ce jeudi au musée du Quai Branly – Jacques Chirac.

  • #Pacte mondial

RSE et ODD : la Plateforme RSE formule 15 recommandations

17 mai 2024

À mi-parcours de l’Agenda 2030 et dans un contexte d’évolution du cadre réglementaire européen pour les entreprises, les membres de Plateforme RSE ont souhaité identifier les facteurs clés de succès pour renforcer les liens entre les ODD et la RSE.

  • #Point de vue

Le salaire décent, un des domaines d’action prioritaires du Pacte mondial des Nations Unies 

30 avril 2024

Le Pacte mondial de l’ONU agit, auprès des entreprises, en faveur d’un salaire décent pour tous les travailleurs. La notion de salaire décent (ou « Living Wage » en anglais) s’est imposée à la suite des conséquences de la vulnérabilité économique de ces « travailleurs pauvres » sur le développement du capital humain.  

  • #Travail décent

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.