29 novembre 2022

Les entreprises au soutien des Ukrainiens

La guerre en Ukraine a causé d’immenses souffrances humaines et des destructions considérables. En réponse, de nombreuses entreprises ont choisi d’apporter un soutien financier et matériel aux Ukrainiens. Un rapport du réseau polonais du Pacte mondial des Nations Unies offre une vue d’ensemble de ces contributions.

Depuis le 24 février 2022, l’Europe vit avec un conflit dont l’ampleur n’a pas eu de précédent depuis la Seconde Guerre mondiale. En violation totale de la charte des Nations Unies[1], la Russie a déclaré une guerre aux conséquences dramatiques. À la fin du mois de juin 2022, le conflit affectait 24 millions de personnes à travers l’Ukraine. Plus de cinq millions d’Ukrainiens, en majorité des femmes et des enfants, s’étaient réfugiés dans d’autres pays. Enfin, près de 16 millions de personnes éprouvaient un besoin urgent d’aide humanitaire et de protection.

En réponse, de nombreuses entreprises se sont mobilisées pour apporter un soutien financier et matériel aux Ukrainiens. Dès le premier jour de la guerre, les équipes du réseau polonais du Pacte mondial des Nations Unies ont été envoyées sur le terrain pour coordonner les efforts des entreprises désireuses d’aider. Le réseau polonais du Pacte mondial a souhaité cartographier et quantifier la contribution de ces entreprises. Pour ce faire, ses équipes ont réalisé une étude qui se base sur les informations recueillies par le biais d’une enquête en ligne, dont les résultats ont été compilés dans un rapport.

Ce rapport se structure en trois parties :

  • La première partie présente les résultats de l’enquête menée entre le 13 juillet et le 23 août 2022. Il met en évidence les principales dimensions du soutien des entreprises envers l’Ukraine (nature du soutien, portée, obstacles, etc.) ;
  • La deuxième partie présente les activités de sensibilisation mises en œuvre par les réseaux polonais et ukrainiens du Pacte mondial des Nations Unies ;
  • La troisième partie présente des études de cas d’entreprises ukrainiennes et internationales opérant en Pologne et soutenant l’Ukraine.

Dans la troisième partie du rapport, on retrouve notamment l’étude du cas de l’Oréal Pologne qui a directement apporté un soutien à ses salariés ukrainiens (prise en charge du logement, dons de produits de première nécessité, ligne d’assistance, aide juridique, etc.). Plus globalement, l’Oréal a également fourni un soutien matériel en distribuant plusieurs centaines de milliers de produits soin et d’hygiène et financier en soutenant des associations. Dans cette partie du rapport, l’exemple d’Orange Pologne est également présenté. Depuis le début de la guerre, l’entreprise a distribué gratuitement près de 600 000 cartes SIM aux Ukrainiens dans les gares, les postes-frontières et les centres d’aide aux réfugiés et a offert des appels vers l’Ukraine et des services d’itinérance gratuits. La Fondation Orange a également catalysé les soutiens pour soulager le personnel médical et les étudiants ukrainiens.


[1] L’Article 2 de la Charte des Nations Unies stipule que “Les Membres de l’Organisation s’abstiennent, dans leurs relations internationales, de recourir à la menace ou à l’emploi de la force, soit contre l’intégrité territoriale ou l’indépendance politique de tout État, soit de toute autre manière incompatible avec les buts des Nations Unies”.

Autres actualités

L’OIF invite les entreprises à participer aux missions économiques et commerciales de la Francophonie   

29 février 2024

L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise des missions économiques et commerciales en Roumanie et au Canada. Ces missions s’inscrivent dans la Stratégie économique pour la Francophonie 2020-2025 qui vise à intensifier les échanges commerciaux et d’investissement entre ses 88 États et gouvernements membres.  

  • #Point de vue

Le C3D ouvre la 2ème édition de la remise de ses prix Paulownias 

26 février 2024

À l’occasion de cette 2ème édition des Paulownias, Nils Pedersen, Délégué général du Pacte mondial de l’ONU – Réseau France, sera membre du jury pour décerner ces grands prix de la RSE. 

  • #RSE

Le Secrétaire général de l’ONU définit cinq priorités pour l’année 2024 

21 février 2024

Le 7 février dernier, à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général, António Guterres, a exposé les principales priorités onusiennes pour l’année 2024. Celles-ci sont intrinsèquement liées à l’Agenda 2030 et à la durabilité du monde économique, notamment des entreprises.  

  • #ONU

Le Conseil et le Parlement européens trouvent un accord réglementaire pour les agences de notation ESG 

14 février 2024

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a annoncé lundi avoir trouvé un accord provisoire avec le Parlement européen pour la régulation des activités de notation environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) au sein de l’UE.

  • #Point de vue

Une initiative conçue pour les entreprises du secteur de l’hôtellerie et du tourisme 

13 février 2024

Plusieurs réseaux locaux du Pacte mondial de l’ONU invitent les entreprises des secteurs de l’hôtellerie et du tourisme, souhaitant mettre en place et/ou valoriser des mesures de réduction des émissions de CO2, à participer à un cycle de sessions en ligne spécialement conçu pour elles.

  • #Pacte mondial

Les Nations Unies présentent l’avant-projet du futur Pacte pour l’avenir 

6 février 2024

Alors que les Etats membres des Nations Unies doivent aboutir en septembre à un Pacte pour l’avenir du multilatéralisme, ambitieux et transformateur, l’avant-projet de ce document a été présenté fin janvier. Celui-ci s’articule autour des principaux enjeux contemporains liés au développement, à la paix et la sécurité, ainsi qu’aux droits humains. 

  • #ONU

Le Rapport de développement durable en Europe 2023-2024 indique de fortes disparités entre les pays

2 février 2024

Depuis 2019, le Rapport sur le développement durable en Europe du SDSN présente un aperçu annuel des progrès de l’Union européenne (UE) vers la réalisation des ODD, ainsi que des progrès de 38 pays européens (comprenant les pays de l’UE, les pays candidats, le Royaume-Uni et l’Association européenne de libre-échange).

  • #Intégration des ODD

Publication d’une étude sur l’intégration de critères RSE dans les rémunérations

31 janvier 2024

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France a contribué à l’étude de l’Observatoire de la RSE (Orse) et de PwC France et Maghreb portant sur l’intégration de critères RSE au sein des politiques de rémunérations des sociétés du CAC 40.

  • #RSE

Il y a 25 ans, Kofi Annan prononçait le discours fondateur du Pacte Mondial

Il y a 25 ans, Kofi Annan affirmait sa volonté de créer “un pacte mondial de valeurs et de principes partagés” afin de développer l’impact des entreprises dans le processus de développement durable.

  • #Pacte mondial

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.