25 novembre 2022

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes : ce que peuvent faire les entreprises

La violence à l’égard des femmes n’est pas une « affaire privée ». Les entreprises peuvent agir, comme le démontre une étude de l’OIT publiée pour l’occasion. 

La Convention 190 de l’Organisation internationale du travail (OIT) sur le harcèlement et la violence au travail publiée en 2019 comporte une disposition sur la prise en compte des effets des violences domestiques et l’atténuation de leur impact dans le monde du travail : l’environnement de travail et l’entreprise peuvent agir pour aider les femmes et collaboratrices à sortir du piège ou de l’étau des violences. 

En cette Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le Bureau de l’OIT pour la France a souhaité documenter les pratiques et les actions déployées par les entreprises françaises pour venir en aide à leurs salariées victimes de ces violences à travers une étude réalisée par Marie Noëlle Lopez ( New Bridges). 

Cette étude souligne la prise en compte progressive de ce sujet dans les politiques de ressources humaines ainsi qu’un engagement croissant des entreprises et présente plusieurs bonnes pratiques ou engagement d’entreprises. 

C’est par exemple L’Oréal, BNP Paribas, Sodexo, Kering aux côtés de l’association CARE qui ont soutenu publiquement l’émergence de la Convention 190 de l’OIT. C’est aussi Orange qui place la lutte contre les violences comme l’un des cinq axes de la politique égalité professionnelle femmes-hommes du groupe, que ce soit au niveau mondial ou en France, du fait du fort impact que les violences conjugales peuvent avoir sur l’environnement de travail. Orange a également pris un engagement mondial sur la lutte contre les discriminations et les violences à travers un accord mondial avec la fédération syndicale mondiale UNI Global Union. 

L’Oréal à travers son programme « Share and care » réalise une sensibilisation mondiale sur le thème des violences faites aux femmes, le groupe de cosmétiques peut lister les actions que les équipes locales peuvent entreprendre pour soutenir les victimes, en les adaptant à leur contexte local, grâce notamment à des jours de congés ou des aménagements du temps de travail, des aides financières et de la mobilité professionnelle ou des mesures de sécurité sur les lieux de travail. On peut également citer Air France qui a rendu obligatoire un e-learning sur les violences faites aux femmes et le sexisme ordinaire pour les cadres et managers par le dernier accord égalité professionnelle. 

Les entreprises agissent également contre le fléau des violences faites aux femmes à travers des partenariats comme celui d’EDF – Une Femme Un Toit – qui a conduit l’entreprise à monter des groupes de travail mêlant représentantes de l’association, RH, représentants du personnels, représentants du médico-social et managers pour explorer quels pouvaient être les axes de progrès ainsi que la mise en place d’une boîte à outils sur ce que pouvait faire l’entreprise en la matière. 

Il est enfin essentiel de rappeler que la lutte contre les violences faites aux femmes se place dans l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) et notamment de la cible 5.2 : « Éliminer de la vie publique et de la vie privée toutes les formes de violence faite aux femmes et aux filles, y compris la traite et l’exploitation sexuelle et d’autres types d’exploitation ».   

Autres actualités

Le reporting RSE, un outil au service de décisions ambitieuses

7 décembre 2022

Dans un monde en constante transformation, les acteurs économiques mondiaux sont confrontés à une pression règlementaire croissante. Ce débat est animé par l’urgence de faire face aux défis actuels et d’opérer aujourd’hui les choix les plus judicieux pour demain : faire de l’entreprise un acteur responsable et durable, dans un contexte de transition vers une économie verte.

  • #Point de vue #Reporting RSE

Féminisation des conseils d’administration : une Europe à deux vitesses, la France cheffe de file

6 décembre 2022

Après dix ans de blocage, le Parlement européen a adopté mardi 22 novembre la directive « Women on Boards », visant à favoriser l’équilibre femmes-hommes parmi les administrateurs des grandes entreprises.

  • #Égalité entre les sexes #Point de vue

L’OMS et l’OIT appellent à de nouvelles mesures pour s’attaquer aux problèmes de santé mentale au travail

30 novembre 2022

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation internationale du travail (OIT) ont appelé en cet automne 2022 à des mesures concrètes pour répondre aux problèmes de santé mentale dans la population active. 

  • #Point de vue

Les entreprises au soutien des Ukrainiens

29 novembre 2022

La guerre en Ukraine a causé d’immenses souffrances humaines et des destructions considérables. En réponse, de nombreuses entreprises ont choisi d’apporter un soutien financier et matériel aux Ukrainiens. Un rapport du réseau polonais du Pacte mondial des Nations Unies offre une vue d’ensemble de ces contributions.

  • #Pacte mondial

Principes régissant les entreprises dans le domaine des droits de l’enfant : 10 ans d’action 

25 novembre 2022

La Journée internationale des Droits de l’enfant s’est déroulée le 20 novembre. L’occasion de revenir sur les 10 ans des Principes régissant les entreprises dans le domaine des droits de l’enfant (Children’s Rights and Business Principles – CRBP) développés par l’UNICEF, le Pacte mondial de l’ONU et Save The Children.

  • #Point de vue

La COP27 conclue par un accord sur le financement des pertes et préjudices

24 novembre 2022

La COP27 a souligné la nécessité d’une action collective du secteur privé pour prévenir les impacts de la crise climatique et atteindre les Objectifs de développement durable. La Conférence a notamment débouché sur une avancée majeure pour répondre à une question centrale : qui doit financer les conséquences du réchauffement climatique ?

  • #Climat #Intégration des ODD #Pacte mondial

Aides aux entreprises pour faire face à la hausse des prix de l’énergie

Dans un contexte de forte hausse des prix de l’électricité et du gaz, le Gouvernement français a mis en place un dispositif de soutien aux entreprises.

  • #Point de vue
Graphique avec des carrés de couleurs

Les prestataires référencés par le Pacte Mondial Réseau France

18 novembre 2022

Le Pacte mondial Réseau France a publié une liste de prestataires référencés, pour répondre aux demandes de ses membres qui souhaiteraient être accompagnés par un prestataire en lien avec les Dix principes et les 17 ODD.

  • #Pacte mondial

Entreprises, conflits et géopolitique 

17 novembre 2022

La Plateforme RSE, dont est membre le Pacte mondial réseau France, a publié une note d’actualité pour ouvrir le débat sur le rôle de l’entreprise en temps de guerre, au moment où les contours d’une nouvelle dimension géopolitique de la RSE se dessinent.

  • #Point de vue

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.