26 janvier 2022

Lettre aux membres du Pacte mondial des Nations Unies

Cher / Chère participant(e)s du Pacte Mondial des Nations Unies
Alors que nous entrons dans la troisième année de la pandémie mondiale du coronavirus, nous ne pouvons que reconnaître l’évolution du monde du travail et l’impact que cela a eu sur les entreprises, bien sûr, mais aussi sur la société dans son ensemble. Nous allons devoir continuer à naviguer au travers de ces changements qui s’imposent à nous avec la crise du COVID.
Pourtant, nous faisons face à ces défis avec optimisme, conscients qu’il y a une opportunité dans chaque crise. Celle-ci nous donne l’occasion de prendre la mesure des réalités mondiales actuelles et de commencer à mettre en œuvre les changements nécessaires pour nous diriger, ainsi que nos organisations et notre planète, vers un futur plus durable. Au Pacte Mondial des Nations Unies, nous continuons à aller de l’avant, en dépit, mais aussi en réponse, aux défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés. Et je me réjouis de voir que notre initiative grandit et se consolide, grâce à un nombre toujours plus important d’entreprises membres, de partenaires, de bailleurs financiers, mais aussi grâce à l’engagement de tous en faveur du développement durable et de nos Dix principes, qui reste plus fort que jamais.

La puissance des partenariats public-privé

Tout au long de cette pandémie, nous avons pu constater les avantages des partenariats public-privé. Ils ont été déterminants pour fournir des équipements de protection individuelle, des tests, de l’aide humanitaire et pour produire et distribuer des vaccins. Pourtant, l’équité reste un immense défi. Les disparités dans la distribution des vaccins entre le Nord et le Sud sont flagrantes et inadmissibles. Nous ne pouvons pas nous diriger vers un monde post-COVID si nous n’agissons pas collectivement, avec un accès total aux vaccins et une équité garantie.
Ancré dans les valeurs des Nations Unies et nos Dix principes, le Pacte Mondial occupe une position unique pour soutenir une reprise généralisée, en travaillant en partenariat avec des entreprises dans chaque pays et communauté.
Par exemple, nos nouvelles stratégies pour l’Afrique et la Chine visent à libérer le potentiel du marché qui connaît la plus forte croissance au monde et l’impact global de l’économie chinoise.

Faire progresser les Objectifs de développement durable

Tirer parti du pouvoir du secteur privé pour favoriser l’engagement responsable et faire progresser les Objectifs de développement durable (ODD) est au cœur de notre travail. Les entreprises, grandes et petites, ont un rôle clé à jouer pour accélérer les actions ambitieuses dont nous avons besoin pour assurer un avenir dans lequel nos sociétés et la planète peuvent prospérer.
Comme exposé dans notre stratégie 2021-2023, notre ambition est d’accélérer et d’amplifier l’impact mondial des entreprises en respectant nos Dix principes et en atteignant les ODD. Pour ce faire, nous concentrons nos efforts sur la résolution des défis mondiaux les plus pressants, à travers sept domaines prioritaires dans lesquels les entreprises ont un impact considérable sur les résultats : lutte contre la corruption, lutte contre le changement climatique, Droits de l’Homme, travail décent, égalité entre les sexes, intégration des ODD et gouvernance transformationnelle.

Nouvelles opportunités d’engagement

Quel que soit leur niveau de maturité sur le sujet du développement durable, nos nouvelles opportunités d’engagement aideront les entreprises participantes à se rencontrer, à apprendre, à agir et à communiquer. Elles pourront ainsi aller plus vite et plus loin dans la démonstration de leurs progrès en matière de développement durable.
Cette nouvelle offre de programmes du Pacte Mondial des Nations Unies sera financée par un modèle de cotisations simplifié avec un unique niveau d’engagement donnant accès à l’ensemble de nos programmes, y compris l’Académie, à toutes les entreprises participantes. La majorité des participants ne constateront pas de changement significatif au niveau de leur contribution financière. Cependant, les entreprises dont le chiffre d’affaires annuel dépasse 10 milliards de dollars US seront concernées et bénéficieront, en retour, de plus de services et de plus grandes opportunités d’engagement dans les pays dans lesquels elles sont implantées et dans leurs chaînes de valeur. Le nouveau barème de cotisation, qui n’entrera en vigueur qu’en 2023 pour les entreprises déjà participantes, nous aidera à remplir notre mission et permettra de garantir :

  • Des réseaux locaux et des pôles régionaux solides pour accroître l’impact au niveau national
  • De nouveaux programmes soutenus par une infrastructure numérique performante
  • Un soutien accru aux PME qui nous aidera à travailler avec les chaînes de valeur des multinationales et de nombreuses entreprises nationales et locales

Nous savons que nos fondamentaux sont solides. Mais nous ne serons capables de résoudre les enjeux planétaires qui nous font face que si nous sommes capables d’agilité. Nous devons agir à une échelle et à un rythme inédits. Mais je suis convaincue que le Pacte Mondial est l’acteur de référence pour accompagner le secteur privé dans la bonne direction. Nous avons, à mon avis, une longueur d’avance, non seulement au regard de l’augmentation constante du nombre d’entreprises participantes engagées dans le développement durable, mais également parce que nous avons réussi à forger un type de relation qui favorise une communication basée sur le dialogue. Nous ne nous contentons pas d’accompagner nos entreprises participantes ; nous les écoutons et les soutenons.
Aujourd’hui, les investisseurs et les gouvernements reconnaissent de plus en plus le rôle des entreprises comme acteurs de premiers plans dans la transition vers un avenir durable et protecteur du climat. Le secteur privé a un rôle essentiel à jouer dans l’avenir du financement et de l’investissement des entreprises en tant que catalyseur pour aider à atteindre les ODD d’ici 2030 et réduire de moitié les émissions de carbone d’ici 2050.

Communiquer sur les progrès

Dans le but de créer davantage de valeur et de rationaliser les rapports de développement durable pour toutes les entreprises participantes, le Pacte Mondial des Nations Unies a le plaisir d’annoncer le lancement d’une nouvelle plateforme améliorée de Communication sur le Progrès, qui sera disponible en 2023.
Notre nouvelle Communication sur le Progrès aidera les entreprises à se fixer des objectifs et à suivre leurs progrès en matière de développement durable, pour aligner leur activité sur les Dix principes et les ODD. Dès cette année, nous invitons 500 entreprises participantes à rejoindre notre programme Early Adopter en leur donnant un accès anticipé à la plateforme, aux outils et aux ressources pour accompagner leur transition.
Qu’il s’agisse de réaligner les investissements sur les ODD, de gérer l’adaptation au changement climatique ou de renforcer les efforts pour combler les inégalités, je suis convaincue qu’en travaillant ensemble, nous serons non seulement en mesure de protéger la planète, mais aussi capables de renforcer la résilience des entreprises pour les décennies à venir.
Je vous remercie pour votre participation continue et votre engagement au sein du Pacte Mondial des Nations Unies. Continuons d’avancer ensemble, unis dans la construction d’un monde meilleur.
Sincèrement,
Sanda Ojiambo
Sous-Secrétaire générale et Directrice générale du Pacte mondial des Nations Unies

Autres actualités

L’OIF invite les entreprises à participer aux missions économiques et commerciales de la Francophonie   

29 février 2024

L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise des missions économiques et commerciales en Roumanie et au Canada. Ces missions s’inscrivent dans la Stratégie économique pour la Francophonie 2020-2025 qui vise à intensifier les échanges commerciaux et d’investissement entre ses 88 États et gouvernements membres.  

  • #Point de vue

Le C3D ouvre la 2ème édition de la remise de ses prix Paulownias 

26 février 2024

À l’occasion de cette 2ème édition des Paulownias, Nils Pedersen, Délégué général du Pacte mondial de l’ONU – Réseau France, sera membre du jury pour décerner ces grands prix de la RSE. 

  • #RSE

Le Secrétaire général de l’ONU définit cinq priorités pour l’année 2024 

21 février 2024

Le 7 février dernier, à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations Unies, le Secrétaire général, António Guterres, a exposé les principales priorités onusiennes pour l’année 2024. Celles-ci sont intrinsèquement liées à l’Agenda 2030 et à la durabilité du monde économique, notamment des entreprises.  

  • #ONU

Le Conseil et le Parlement européens trouvent un accord réglementaire pour les agences de notation ESG 

14 février 2024

Le Conseil de l’Union européenne (UE) a annoncé lundi avoir trouvé un accord provisoire avec le Parlement européen pour la régulation des activités de notation environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) au sein de l’UE.

  • #Point de vue

Une initiative conçue pour les entreprises du secteur de l’hôtellerie et du tourisme 

13 février 2024

Plusieurs réseaux locaux du Pacte mondial de l’ONU invitent les entreprises des secteurs de l’hôtellerie et du tourisme, souhaitant mettre en place et/ou valoriser des mesures de réduction des émissions de CO2, à participer à un cycle de sessions en ligne spécialement conçu pour elles.

  • #Pacte mondial

Les Nations Unies présentent l’avant-projet du futur Pacte pour l’avenir 

6 février 2024

Alors que les Etats membres des Nations Unies doivent aboutir en septembre à un Pacte pour l’avenir du multilatéralisme, ambitieux et transformateur, l’avant-projet de ce document a été présenté fin janvier. Celui-ci s’articule autour des principaux enjeux contemporains liés au développement, à la paix et la sécurité, ainsi qu’aux droits humains. 

  • #ONU

Le Rapport de développement durable en Europe 2023-2024 indique de fortes disparités entre les pays

2 février 2024

Depuis 2019, le Rapport sur le développement durable en Europe du SDSN présente un aperçu annuel des progrès de l’Union européenne (UE) vers la réalisation des ODD, ainsi que des progrès de 38 pays européens (comprenant les pays de l’UE, les pays candidats, le Royaume-Uni et l’Association européenne de libre-échange).

  • #Intégration des ODD

Publication d’une étude sur l’intégration de critères RSE dans les rémunérations

31 janvier 2024

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France a contribué à l’étude de l’Observatoire de la RSE (Orse) et de PwC France et Maghreb portant sur l’intégration de critères RSE au sein des politiques de rémunérations des sociétés du CAC 40.

  • #RSE

Il y a 25 ans, Kofi Annan prononçait le discours fondateur du Pacte Mondial

Il y a 25 ans, Kofi Annan affirmait sa volonté de créer “un pacte mondial de valeurs et de principes partagés” afin de développer l’impact des entreprises dans le processus de développement durable.

  • #Pacte mondial

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.