12 janvier 2024

L’ONU alerte sur l’impact négatif d’une faible croissance prolongée pour le développement durable

Le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (UNDESA) a publié le 4 janvier un rapport sur la situation économique mondiale actuelle et les perspectives 2024. Celui-ci met en avant le ralentissement continu de la croissance économique mondiale, qui passerait de 2,7 % en 2023 à 2,4 % en 2024, freinant ainsi davantage le progrès vers l’atteinte des Objectifs de développement durable.

Après deux années marquées par une forte inflation, l’économie mondiale s’est finalement montrée plus résiliente que prévue, avec une croissance mondiale en hausse par rapport aux prévisions, et une inflation globale en baisse, estimée à 5,7 % en 2023, qui devrait atteindre 3,9 % en 2024.

Néanmoins, le rapport fait état d’une situation toujours instable, marquée par des risques à court terme et des vulnérabilités structurelles toujours notables. La croissance mondiale, déjà basse en 2023 (2,7 %), diminuera à nouveau en 2024 (2,4 %), et restera donc bien inférieure aux années pré-pandémie, caractérisées par une croissance supérieure à 3 %.

Cette croissance mondiale est par ailleurs marquée par des trajectoires très divergentes, avec un fort ralentissement dans les économies développées (bien que l’Europe devrait enregistrer une croissance de 1,2 % en 2024 contre 0,5 % en 2023). Cette divergence est davantage marquée dans les pays en développement, avec une croissance en hausse prévue en 2024 en Afrique et en Asie de l’Ouest, alors que la Chine devrait enregistrer une baisse de 0,6 points, tout comme l’Amérique latine.

Ce ralentissement prolongé de la croissance mondiale depuis maintenant plus de 4 ans, accompagnée d’un resserrement des conditions de crédit et d’une hausse des coûts d’emprunt, est donc un frein considérable à l’investissement. Cela, alors même que les besoins de financement de la transition écologique sont de plus en plus conséquents, notamment pour les pays à faibles revenus.

Le rapport met donc en avant la nécessité urgente de renforcer la coopération internationale pour stimuler la croissance et promouvoir la transition écologique, rappelant notamment la nécessité de tenir l’engagement de verser 100 milliards de dollars aux pays en développement pour accompagner leur action climatique.

Toujours en lien avec la lutte contre le changement climatique, le rapport évoque les risques d’une forte dégradation de l’économie mondiale d’ici 2100 sans davantage d’efforts pour inverser la tendance du réchauffement climatique. Le PIB mondial pourrait ainsi diminuer de 10 à 23% d’ici la fin du siècle.

Autres actualités

La majorité des entreprises européennes voient dans la CSRD une opportunité [Novethic]

20 juin 2024

Et si la CSRD était une opportunité business pour les entreprises européennes ? C’est en tout cas ce que pensent une majorité de dirigeants européens, interrogés dans une récente enquête menée par le cabinet PwC.

  • #RSE

Selon le rapport 2024 du SDSN, l’atteinte des ODD dans le monde reste un véritable défi 

19 juin 2024

Chaque année, les Nations Unies publient leur Rapport sur le développement durable afin d’établir un état des lieux sur l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) dans le monde.

  • #Intégration des ODD

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France lance deux cercles à Lyon et en région Grand-Est 

13 juin 2024

Le début du mois de juin a été marqué par deux rendez-vous en région, à Lyon le 4 juin puis à Nancy le 10 juin, qui ont permis au Pacte mondial de l’ONU – Réseau France de lancer de nouveaux cercles régionaux. 

  • #Pacte mondial #Territoires

Les 3 chiffres qui montrent que le changement climatique a atteint un niveau sans précédent [Novethic]

12 juin 2024

Le changement climatique atteint un niveau inégalé. Un consortium d’une cinquantaine de chercheurs mondiaux ont publié une mise à jour des indicateurs clés du changement climatique. La hausse moyenne de la température a déjà atteint 1,19°C ces dix dernières années et pourrait dépasser le seuil symbolique des 1,5°C d’ici cinq ans seulement.

  • #Climat #RSE

Quel rôle peuvent jouer les entreprises dans un monde fragmenté ?

6 juin 2024

L’Assemblée générale du Réseau France, tenue le 30 mai au musée du Quai Branly – Jacques Chirac, a été suivie par une table ronde afin d’échanger sur le rôle de l’entreprise dans un monde fragmenté.

  • #Pacte mondial

RSE, finance, communication : qui pour piloter la CSRD dans les entreprises ? [Novethic]

5 juin 2024

Alors que la CSRD se profile de plus en plus précisément pour les entreprises assujetties, une question se pose : qui va piloter ce dossier complexe au sein des entreprises ? Entre le département RSE, les fonctions finance et même la communication, il peut y avoir débat !

  • #RSE

Le Pacte mondial de l’ONU – Réseau France engage les entreprises sur la voie d’une transformation profonde de leurs modèles d’affaires 

30 mai 2024

L’Assemblée générale annuelle du Pacte mondial de l’ONU – Réseau France s’est tenue ce jeudi au musée du Quai Branly – Jacques Chirac.

  • #Pacte mondial

RSE et ODD : la Plateforme RSE formule 15 recommandations

17 mai 2024

À mi-parcours de l’Agenda 2030 et dans un contexte d’évolution du cadre réglementaire européen pour les entreprises, les membres de Plateforme RSE ont souhaité identifier les facteurs clés de succès pour renforcer les liens entre les ODD et la RSE.

  • #Point de vue

Le salaire décent, un des domaines d’action prioritaires du Pacte mondial des Nations Unies 

30 avril 2024

Le Pacte mondial de l’ONU agit, auprès des entreprises, en faveur d’un salaire décent pour tous les travailleurs. La notion de salaire décent (ou « Living Wage » en anglais) s’est imposée à la suite des conséquences de la vulnérabilité économique de ces « travailleurs pauvres » sur le développement du capital humain.  

  • #Travail décent

Que diriez-vous de rester informé ?

Les dernières actualités dans votre boite mail.